cadre   - Nous sommes le Vendredi 29 Mai 2020 et il est 07:16
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  la lettre de la présidente août 2019
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
lien vers nouveau site internet unafam89
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

Toutes les actualités Départementales mises en commun et par ordre Chronologique

des Délégations Unafam 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972



Le 08 octobre à St-Quentin : Conférence-Débat "L'invisibilité sociale" 30/09/2015
Envoyé par uanfam02

                                                     

« TRAVERSÉE »

invite

        Hubert FAES

Professeur Agrégé de Philosophie

Institut Catholique de Paris

 

http://wscovers.tlsecure.com/index.php?component=covers&action=getCover&ean=9782343016528&dc=15615&format=img

« L’invisibilité sociale »

Conférence-débat

 JEUDI 8 OCTOBRE 2015 à 20 h 30

 Auditorium du Conservatoire

 

 

Entrée libre

 

51, rue d’Isle - Saint-Quentin

 

            Prochaines conférences arrêtées à ce jour

  •   26 novembre 2015 : Denis GRISON « Le principe de précaution »

  • 10 mars

    Précédentes conférences :

    2014/2015

    Patricia VENDRAMIN : « Le travail est-il à réinventer ? »

    Jean-Paul MARTHOZ : « Quel avenir pour les médias ? »

    François-Xavier BELLAMY : « Les déshérités ou l’urgence de transmettre »

    Jean-Pierre KIEFFER : « La condition animale : Quel statut ? » 

    Tim GUÉNARD : Plus fort que la haine : une enfance meurtrie

    – de l’horreur au pardon ou un bel exemple de résilience

    2013/2014

        Pierre SERVENT : « Le complexe de l’autuche »

        Christian FAGES : « Astrologie et Christianisme »

        Nathalie SARTHOU-LAJUS : « Sauver nos vies »

        Heike-Dagmar JOA : « 50ème anniversaire du Traité Franco-Allemand »

        Alain de BROCA : « Vivre jusqu’au bout » 

        2012/2013 Assistée »

        Vincent LECLERCQ : « Procréation Médicalement Assistée »

        Jean-Paul DELEVOYE : Le « Burn Out » de la société française

-        Comment s’en sortir ?

         Antoine SFEIR : « Le Printemps Arabe - Où en est-on ? »

         Laurence JYL : « Le Théâtre »

 

 

Association à but non lucratif

(Loi du 1er Juillet 1901)

60, rue Jean Jaurès

02100 SAINT-QUENTIN

( 03 23 62 68 19

e-mail : traversee02@orange.fr

 
 

Imprimerie LEGRAND Saint-Quentin

 

 

 

L’INVISIBILITÉ SOCIALE

L’invisibilité sociale nous amène très vite à penser à la situation des exclus et des SDF. Pourtant, ceux-ci ne sont eux-mêmes que la partie émergée d’un iceberg constitué par l’ensemble de ceux qui vivent dans la pauvreté et/ou dans la grande précarité et qui demeurent plus ou moins totalement ignorés.

Le souci de la visibilité n’est cependant pas, loin s’en faut, absent de notre société : bien des actions sont menées par des entreprises, des associations caritatives et des Églises pour rendre visibles des causes diverses.

Sans pour autant mettre en cause la pertinence des actions ainsi conduites, on peut cependant s’interroger sur leur capacité à faire face à toute la problématique soulevée par cette question de l’invisibilité sociale.

Aborder cette question amène en effet à s’interroger sur la distinction du domaine privé – propre à chacun - et de l’espace public dans lequel chacun est de facto tenu de se mouvoir : ainsi chacun de nous, à la fois visible et voyant, constitue pour lui-même un espace privé – qu’il entend voir respecter – et dans le même temps est présent dans un espace public avec ceux qui l'entourent au sein de la société dans laquelle il vit.

Se pose donc pour chacun la question de la cohabitation entre cet espace privé et cet espace public, question d’autant plus délicate que les sociétés modernes et contemporaines se caractérisent par une tendance à l’extension de l’espace public, au détriment donc de l’espace privé.

Si cette problématique conduit à une réflexion à la fois philosophique et sociologique, elle interpelle aussi ceux et celles qui œuvrent avec des personnes en difficulté et des exclus.

C’est en pensant à elles que nous avons, au sein de l’équipe de Traversée, choisi d’organiser notre soirée à partir des thèmes suivants :

  • Comment caractériser l’invisibilité sociale ? Qui est concerné ou susceptible de l’être ?

     

     

     

     

  • Comment la personne considérée comme invisible peut-elle être aussi perçue comme non-voyante ?

  • Quelles questions l’invisibilité sociale pose-t-elle à nos sociétés modernes ?

  • Visibilité et invisibilité sont-elles liées à la condition humaine ou résultent-elles de structuressociales, susceptibles alors d’être amendées ?

Pour éclairer notre réflexion, Traversée a invité Hubert FAES qui viendra présenter son ouvrage collectif « L’invisibilité sociale, Approches critiques et anthropologiques ». Il nous fera part notamment d’expériences de l’invisibilité à partir de témoignages et d’analyses fondés sur des pratiques qui concourent à y remédier.

Hubert FAES a été professeur agrégé de philosophie. Il a enseigné en classes préparatoires et à la Faculté de philosophie de l’Institut Catholique de Paris. Il a été directeur du laboratoire d’anthropologie philosophique et de philosophie pratique de cette même faculté de 2008 à 2012 et, à ce titre, a contribué à de nombreux ouvrages publiés par ce laboratoire. Il est également l’auteur de trois ouvrages :

  • Peiner, œuvrer, travailler. Sur le travail et la condition humaine.   (2003),

  • Camus, la philosophie et le christianisme, avec Guy Basset            (2012).

  • Le paradoxe de la condition humaine selon Hannah Arendt (à paraître à l’automne 2015)

 

 

 
  Rectangle à coins arrondis: JEUDI 8 OCTOBRE 2015 à 20 h 30
Auditorium du Conservatoire
51, rue d’Isle
SAINT-QUENTIN

 

 

 

 

 

 

                                                                                                            Une séance de dédicaces clôturera la soirée.

 

Copyright © 2005-2013 Site - UNAFAM - Délégation Aisne - Région Picardie
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM Voir les autres sites du groupe Mentions légales

SUITE DE L'INFORMATION

Le 08 octobre à GAUCHY, Maison de la Culture et des Loisirs : de 14h00 à 17h30 :

Congrès Insertion sociale et professionnelle : Implication des CCAS et de ses partenaires.

 

Coupon réponse :           

 

Copyright © 2005-2013 Site - UNAFAM - Délégation Aisne - Région Picardie
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM Voir les autres sites du groupe Mentions légales

Imprimer cette news


LE TITRE DE CETTE INFORMATION EST : Le 08 octobre à St-Quentin : Conférence-Débat "L'invisibilité sociale"

Information envoyée par la section uanfam02

Vous pouvez répondre et réagir .........Votre texte sera placé ici après validation par le webmestre

Avec le formulaire ci-dessous

Pseudo :

Email :

Titre :

Commentaire :

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales