cadre   - Nous sommes le Vendredi 19 Octobre 2018 et il est 17:47
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  café rencontre saint yrieix
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
projection-débat sur le harcèlement scol par le rsmy
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
   Notre région : Limousin
UNAFAM Limousin

90_L'UNAFAM accompagne les familles || 91_Délégations UNAFAM en Limousin || 92_Création de la délégation régionale LIMOUSIN || 94_Propspect, une formation pour les familles || 95_21/05/2007 : Reunion UNAFAM Limousin || 96_Reunion Regionale du 21 janvier 2008 || 97_03/06/2008 : Reunion UNAFAM Limousin || 98_08/10/2008 : réunion de la cellule régionale || 99_2009 le 5 juin Réunion de l'équipe Régionale || Projet de loi sur les soins sans consentements || Prospect pour aller plus loin ensemble Témoignage d'Anne et de François || Prospect pour aller plus loin ensemble Témoignage de Monique || Un guide des bonnes pratiques resencé par l'UNAFAM ||




UNAFAM Limousin Prospect pour aller plus loin ensemble Témoignage de Monique

Origine de l'article : délégation unafam87 - Courriel : infos@unafam87.org


Atelier PROSPECT


Témoignage de Monique, une participante

L'atelier PROSPECT s'est tenu à Limoges les 8 9 et 15 avril 2011. Il a réuni 12 aidants familiaux originaires des trois départements du Limousin (Creuse 1) (Corrèze 3)(Haute-Vienne 8) et deux intervenantes Claire et Françoise.

Une fois rappelées les origines de PROSPECT, les 14 Principes de l'Australien Ken Alexander pour Faire Face et les programmes de formation mis en place par l'EUFAMI (Fédération européenne des associations de familles de patients atteints de maladies mentales) les intervenantes proposent un échange d'expériences fondées sur l'écoute et le partage. Le groupe met alors en place un certain nombre de règles, par exemple la confidentialité, mais aussi ne pas juger, ne pas couper la parole, accepter d'être recadré, dire JE...
Ainsi commence la première grande partie de l'atelier (modules 1 à 5) ce que nous avons ressenti. Après une présentation de chacun et des raisons qui l'ont conduit à participer à cette expérience, il apparaît que si l'on est invité à réfléchir sur la maladie elle-même, ses causes, ses aspects, ce qui peut permettre de la combattre ou au contraire de créer les conditions d''une rechute, il ne s'agit pas de se référer à un savoir extérieur, mais exclusivement à l'expérience personnelle toujours très douloureuse que nous avons de la maladie. En effet l'atelier est fondé sur ce qu'ont vécu et ce que ressentent les participants d'où l'importance du JE.
Les modules suivants nous invitent à identifier les pressions que nous avons subies. Chacun doit tracer deux courbes représentant en vert les périodes heureuses de sa vie et en rouge les moments malheureux en indiquant éventuellement des dates. Ceux-ci ne se réfèrent donc pas uniquement à la maladie mentale mais à tous les accidents qui ont pu intervenir dans l'ensemble de notre vie. Il convient ensuite d'évaluer les signes personnels de stress: manifestations corporelles, émotionnelles (tristesse ou colère), comportementales (perdre son calme, grignoter...) Le but étant de montrer à quel point notre propre vie peut être modifiée par la maladie d'un proche, mais aussi que d'autres causes de stress peuvent exister qu'il convient à chacun d'identifier à titre individuel.
Le module (5) qui clôt cette première partie est très important. Il consiste à faire le point sur ce que nous avons perdu aussi bien par rapport à notre proche, la connivence, l'image que nous en avions, l'avenir que nous envisagions pour lui ... que par rapport à d'autres proches, conjoint, compagnons, autres enfants, famille, relations sociales ou professionnelles, emploi. C'est la prise de conscience de ces pertes qui nous permettra de mieux aborder la seconde partie de l'atelier. (modules 6 à 10)


Nous allons maintenant tenter de dépasser ce que nous avons vécu pour réfléchir à la façon dont nous allons aborder l'avenir. C'est la partie PROSPECT à proprement parler puisqu'il s'agit de mettre en place des stratégies et de préciser des perspectives. Un inventaire des savoir-faire de chacun apparaît déjà comme autant de façons d'éviter l'isolement et la dépendance par rapport au malade. Une série de jeux de rôles contribue de façon ludique et efficace à percevoir en situation de crise ou de façon plus quotidienne les problèmes qui peuvent être résolus, ceux qui ne peuvent pas l'être et d'améliorer sa propre tolérance au stress.
L'étape suivante consiste à se demander s'il est possible de s'aménager un espace à soi. On recherche d'abord les choses que l'on aime bien faire, si on peut encore les faire et dans quelles conditions. Ensuite on essaye de voir comment a pu s'installer une relation fusionnelle entre nous et notre malade, comment en prendre conscience, comment la limiter pour nous réserver notre propre espace de vie, afin de nous sentir nous-même mieux.
C'est le moment de lâcher prise.
Lâcher prise ce n'est pas se montrer indifférent...
ce n'est pas couper les liens .... ni être passif...
C' EST CRAINDRE MOINS ET AIMER DAVANTAGE.
Un recensement systématique des aides qui nous sont apportées par l'entourage: famille, amis relations professionnelles, voisins, associations sans oublier l'UNAFAM, nous fait prendre conscience que nous ne sommes pas seuls pour Faire Face et nous aide à reprendre confiance en nous-même et à nous fixer des objectifs, pour nous et ceux qui nous entourent conjoint, autres enfants, en nous demandant s'ils sont réalisables, quand, comment, à quelles conditions et quelles ressources en nous, nous permettront de les atteindre.


C'est donc sur des perspectives tout à fait positives que le groupe tardera à se séparer; Si la première partie de l'atelier a fait comprendre à chacun qu'il n'était pas seul et que tous avaient vécu le même " enfer", la seconde partie à permis de montrer que l'isolement social et la relation fusionnelle n'étaient pas inéluctables et qu'on pouvait raisonnablement s'aménager un espace de liberté.
J'ai beaucoup apprécié comme d'ailleurs tous les autres participants la qualité des échanges, leur sincérité, leur profondeur, leur richesse, mais aussi la bonne entente, la participation de tous, l'écoute, le respect de chacun, l'empathie, sans oublier la gentillesse, l'extrême attention mais aussi la rigueur des deux intervenantes, leur implication très enrichissante. Elles ont été plébiscitées par tout le groupe et chaleureusement remerciées.Elles ont su favoriser les échanges, les rendre plus fructueux par des réflexions en petits groupes et par des jeux de rôles très réussis sans négliger pour autant les tours de table ou les moments d'introspection.

Enfin les repas en commun ont été de vrais moments de convivialité qui ont permis des entretiens chaleureux, des échanges de recettes et la dégustation du délicieux gâteau creusois de Marie-Rose.

Pour en savoir plus, aussi sur notre site

Ken Alexander : 14 principes pour Faire Face ....Cliquez sur l'image
Ken Alexander : Interactions ...Cliquez sur l'image

Prospect pour les familles : Faire Face dans la durée ...Cliquez sur l'image



Affichage de la mise en page prévue pour impression affichage prévu pour imprimer cette page

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales