cadre   - Nous sommes le Mardi 15 Octobre 2019 et il est 20:24
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  la lettre de la présidente août 2019
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
prochain gif (groupe d'informations des familles) du 15 octobre
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
Bonjour,
Ce forum est ouvert à tous. Nous nous réservons le droit sans préavis et sans justification de supprimer tout message que n'aurait pas sa place ici. Les responsables de ce site ne peuvent être tenus pour responsable des informations que vous publiez ainsi que de l'utlisation qui en est faite. Ceci doit être un lieu de débat permettant à chacun d'enrichir sa réflexion et sa connaissance des sujets abordés, dans le respect des opinions et du savoir des uns et des autres. Alors à vos claviers...
Afin d'éviter tout problème avec des messages à caractère illégal (racistes, etc ...), votre adresse IP est gardée avec votre message. Elle n'est visible que par vous.
Votre adresse IP est 18.208.159.25
.

Robert webmaster du site www.unafam87.org.

   FORUM commun aux 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972        POSTER un SUJET        Retour à la liste des sujets

::SUJET::   choix pour la psy...choix pour la vie
RE : choix pour la psy...choix pour la vie
RE : choix pour la psy...choix pour la vie
      sortir de la torpeur
           RE : sortir de la torpeur
                nous avons dit motivation



SUJET : choix pour la psy...choix pour la vie
Envoyé par lily le 11/09/05 à 17:35 (répondre)
Le "coup de gueule" du docteur Baillon, (vous allez trouver sur notre site) que nous avons l'occasion de croiser lors de réunions nationales au sein de l'Unafam m'a réconfortée. Certes rien de réjouissant dans ce qu'il soulève, mais une analyse qui pose les problèmes au niveau politique et c'est bien à ce niveau que se joue la véritable prise en compte des malades . Quand je dis politique .. entends nous bien .. je ne parle pas de cette comédie médiatique que nous jouent ces hommes ou ces femmes en mal de pouvoir et de gloriole, je parle de politique dans le sens des choix concrets qui sont faits par les dirigeants..
vers où vont ils nous mener dans 2ans dans 20 ans dans ... ?
à qui profitent les décisions prises ?
Ne peut on pas échanger sur ce thème , histoire de se donner des arguments.


( répondre à ce sujet )
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   choix pour la psy...choix pour la vie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: RE : choix pour la psy...choix pour la vie
Envoyé par Marion le 12/09/05 à 13:46 (répondre)
POLITIQUE : nom formé à partir de deux termes grecs :

" polis ", qui signifie " cité " (au sens politique du terme) ;
"-ikos", suffixe d'adjectif qui donne "-ique" en français .
Ce mot est donc à l'origine un adjectif et, d'après son étymologie, il signifie " qui concerne le citoyen ".

DEFINITION :
La politique est l'ensemble des pratiques, des faits, des institutions et des décisions d'un gouvernement, d'un état ou d'une société.

Le mot "politique" a commencé à être employé dans son sens actuel au 13e siècle après J.C : il signifie alors" science du gouvernement de l'état". En 1361, sa définition s'élargit aux affaires publiques, et en 1552 la politique regroupe les affaires de l'état.
Apparaît ensuite le terme d' "homme politique".
Dans les années 1630, l'adjectif politique connaît une évolution de sens important et peut signifier "prudent et adroit".

Ah oui, parlons-en !

Marion


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   choix pour la psy...choix pour la vie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: RE : choix pour la psy...choix pour la vie
Envoyé par marion le 15/09/05 à 09:20 (répondre)
Bonjour,

Si la reconnaissance légale du handicap psychique fut un choix politique, qui oblige dès lors à prendre en compte toute une part de la population en souffrance : les usagers et leurs « accompagnants », nous avons maintenant, à l’Unafam, tout un chemin « politique » à parcourir pour que nos proches bénéficient effectivement de cette reconnaissance.
…En commençant près de chez nous par la prise en compte réelle du handicap : ici, dans le Gard, les 80% ne sont jamais accordés. Or, il semble que ce taux soit le seul pris en compte (a minima) pour bénéficier des nouvelles réformes.
Etre reconnu handicapé à un moment de sa vie, ne doit pas être vécu comme stigmatisant mais bien comme facteur de protection pour l’usager en premier lieu et ses proches. Changer le regard, oui, mais pas seulement celui de la société sur nos proches, n’est-ce pas le nôtre, d’abord, qu’il s’agirait de remettre en question ? Sortir de nos peurs, de nos tabous, de nos réunions confidentielles, des paroles murmurées, des regards à peine croisés…Il nous faut du temps, bien sûr, pour sortir la tête de l’eau, y voir plus clair, mais après ?
Si nous ne sommes pas nous-mêmes persuadés que nos proches ont quelque chose à vivre et à offrir en partage, comment le dire à la SOCIETE ?
Notre fils, hier, à propos des « évasions psychiatriques » : «Je voudrais leur dire (les media, les autres…) que je ne suis pas dangereux …»

Qu’en pensez-vous ?
J’étais partie sur le POLITIQUE et le PSYCHOLOGIQUE est survenu !
A vous,
Marion


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   choix pour la psy...choix pour la vie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: sortir de la torpeur
Envoyé par lily le 17/09/05 à 06:29 (répondre)
Marion,
Tu sors un peu du politique, mais pas vraiment , car notre comportement nos peurs sont bien le fruit de ce qui est induit par les représentations de notre société.. il faut avoir le teint halé (même si c'est au UV),... être performant et consommer puisque c'est indispensable pour sortir du chômage!
Et l'on est bien dans le domaine des valeurs qui guident notre vie , l'avoir, l'être, le paraître..
Alors c'est bien vrai que c'est un propre regard sur nous mêmes et les valeurs de nos choix de vie, que nous avons à faire. C'est là qu'il nous faut chercher l'énergie .

LES INTERNAUTES SONT ILS ENCORE TOUS EN VACANCES.... ALLEZ UN PETIT COUP SUR L ACCELERATEUR!


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   choix pour la psy...choix pour la vie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: RE : sortir de la torpeur
Envoyé par nora le 17/09/05 à 12:33 (répondre)
Bonjour,
C'est vrai que la maladie psychique de nos enfants nous amènent à nous pencher sur nos propres valeurs et je crois même que cela va bien au delà de la notion de l'être et du paraître. J'avais tout d'abord pensé qu'une stabilisation réussie passait par l'accès au monde du travail et puis j'ai fini par m'interroger sur ce que je pouvais bien mettre derrière cette valeur du travail. Pourquoi est-ce si essentiel ? est-ce la seule façon d'exister ? et où se situe véritablement l'essentiel...
La remise en question de ces échelles de valeur n'est'il pas finalement le meilleur moyen de donner une place digne à nos enfants dans la société..
bien à vous
nora


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   choix pour la psy...choix pour la vie

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: nous avons dit motivation
Envoyé par lily le 18/09/05 à 22:16 (répondre)
Sur un numéro de "lien social", Clément Bonnet , médeci psychiatre écrivait que pour la plupart des maldes être "dans la norme " cela passait par soit ne plus prendre de médicaments , soit travailler.
Il est vrai chère Nora que la valeur travail a beaucoup évolué.
Ce qui est valorisé c'est la position sociale qu'il donne ou bien la capacité financière qui y est associée.
Mais le plaisir dans un métier, la qualité de ce que l'on produit, la question de l'utilité de son travail .. ce n'est pas vraiment le discours du moment.
Et le discours du moment, nous avons notre part de responsabilité et ce sont nos enfants qui nous placent face à nos responsabilités.
C'est bien un peu dur .. mais cela doit nous donner une grande motivation.
POURQUOI FARE ? DES IDEES.. DES PAROLES...DES ACTES!


(répondre à ce message)

Afficher les messages : à plat - imbriqués

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales