cadre   - Nous sommes le Mercredi 19 Juin 2019 et il est 11:24
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Limousin -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Services
  La recherche
  Insertion et Travail
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 87
  lettre de la présidente mai 2019
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
lettre de la présidente mai 2019
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
Bonjour,
Ce forum est ouvert à tous. Nous nous réservons le droit sans préavis et sans justification de supprimer tout message que n'aurait pas sa place ici. Les responsables de ce site ne peuvent être tenus pour responsable des informations que vous publiez ainsi que de l'utlisation qui en est faite. Ceci doit être un lieu de débat permettant à chacun d'enrichir sa réflexion et sa connaissance des sujets abordés, dans le respect des opinions et du savoir des uns et des autres. Alors à vos claviers...
Afin d'éviter tout problème avec des messages à caractère illégal (racistes, etc ...), votre adresse IP est gardée avec votre message. Elle n'est visible que par vous.
Votre adresse IP est 54.210.158.163
.

Robert webmaster du site www.unafam87.org.

   FORUM commun aux 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972        POSTER un SUJET        Retour à la liste des sujets

::SUJET::   ado schizophrene?
ado en souffrance
      le diagnostic chez une ado
RE : ado schizophrene?



SUJET : ado schizophrene?
Envoyé par marie le 25/06/12 à 21:10 depuis le site www.unafam66.org (répondre)
maman d'une ado de 14ans que je vois sombrer depuis environ 1 an dans ce qui pourrait ressembler à de la schizophrénie.Elle est odieuse avec moi lorsque je lui adresse la parole.Je ne la reconnais plus.Si je la remets à sa place d'ado en crise cela prend des proportions terribles.Elle m'a avoué un jour ne pas pouvoir comprendre ce qui se passait dans sa tete.Elle a évoqué percevoir des ombres des présences ,entenddre du brouhaha,ne pas arriver à se concentrer sur le travail scolaire.Elle avait toujours été vive ,intelligente,gentille .Elle est devenue un monstre avec moi et parfois avec les autres.Je sais qu'elle doit souffrir donc je reste extérieurement impassible mais je sais que je ne tiendrais pas le coup.Tout s'effondre.

Evidemment je l'ai amenée consulter un psychiatre.Il a évoqué la possibilité à 60%d'une psychose mais sans etre catégorique.Il la suit une fois par mois et lui a prescrit des anxiolitiques afin qu'elle retrouve un sommeil convenable.Cela fait six mois maintenant.Je sais que ma fille refuse désormais d'évoquer ses problèmes d'hallu visuelles ou auditives.Son discours s'est apauvri elle s'isole de plus en plus et elle vit comme une agression le fait de lui adresser la parole.Par contre elle reste cohérente et non délirante.Le seul leitmotiv incongru est de dire qu'elle partira loin au Canada pour fuir son département .Car là bas elle reussira...Parfois ,je me dis que c'est juste une crise d'ado mais j'ai trop l'habitude des jeunes de par ma profession et mon expérience de mèrer de enfants pour me voiler la face.Elle a des sautes d'humeur incompréhensible vis à vis de ses proches surtout sa mère.Elle devient verbalement agressive,insultante cruelle et méchante.Sans jamais montrer de remords par la suite.Jamais de gestes d'affection.Elle ne sort jamais malgré les invitations de ses camarades car paradoxalement elle se montre sympa,normale au collège bien que ce soit une épreuve pour elle de s'y rendre et qu'elle s'en plaigne toujours;

Bref,je me sens perdue et j'ai besoin de savoir si cette situation rappelle des souvenirs chez des parents ayant vécu cela.Je suis dans l'incertitude ma fille est elle malade?ou juste une sale gosse en souffrance de toute évidence.

maman d'une ado de 14ans que je vois sombrer depuis environ 1 an dans ce qui pourrait ressembler à de la schizophrénie.Elle est odieuse avec moi lorsque je lui adresse la parole.Je ne la reconnais plus.Si je la remets à sa place d'ado en crise cela prend des proportions terribles.Elle m'a avoué un jour ne pas pouvoir comprendre ce qui se passait dans sa tete.Elle a évoqué percevoir des ombres des présences ,entenddre du brouhaha,ne pas arriver à se concentrer sur le travail scolaire.Elle avait toujours été vive ,intelligente,gentille .Elle est devenue un monstre avec moi et parfois avec les autres.Je sais qu'elle doit souffrir donc je reste extérieurement impassible mais je sais que je ne tiendrais pas le coup.Tout s'effondre.

Evidemment je l'ai amenée consulter un psychiatre.Il a évoqué la possibilité à 60%d'une psychose mais sans etre catégorique.Il la suit une fois par mois et lui a prescrit des anxiolitiques afin qu'elle retrouve un sommeil convenable.Cela fait six mois maintenant.Je sais que ma fille refuse désormais d'évoquer ses problèmes d'hallu visuelles ou auditives.Son discours s'est apauvri elle s'isole de plus en plus et elle vit comme une agression le fait de lui adresser la parole.Par contre elle reste cohérente et non délirante.Le seul leitmotiv incongru est de dire qu'elle partira loin au Canada pour fuir son département .Car là bas elle reussira...Parfois ,je me dis que c'est juste une crise d'ado mais j'ai trop l'habitude des jeunes de par ma profession et mon expérience de mèrer de enfants pour me voiler la face.Elle a des sautes d'humeur incompréhensible vis à vis de ses proches surtout sa mère.Elle devient verbalement agressive,insultante cruelle et méchante.Sans jamais montrer de remords par la suite.Jamais de gestes d'affection.Elle ne sort jamais malgré les invitations de ses camarades car paradoxalement elle se montre sympa,normale au collège bien que ce soit une épreuve pour elle de s'y rendre et qu'elle s'en plaigne toujours;

Bref,je me sens perdue et j'ai besoin de savoir si cette situation rappelle des souvenirs chez des parents ayant vécu cela.Je suis dans l'incertitude ma fille est elle malade?ou juste une sale gosse en souffrance de toute évidence.


Merci de me répondre. Marie




( répondre à ce sujet )
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   ado schizophrene?

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: ado en souffrance
Envoyé par jacquie le 27/06/12 à 00:56 depuis le site www.unafam66.org (répondre)
bonjour Marie,
les attitudes que vous décrivez de votre fille laissent penser qu'elle est est en mal-être, soit pour une raison médicale- ce que vous évoquez- soit pour une raison "environnementale" ( collège ou domicile, quelque chose lui met les nerfs à rude épreuve). Il me semble que vous pourriez rencontrer avec profit les psychologues spécialistes de l'adolescence de l'association Parenthèses à Perpignan, sans votre fille, puis avec elle peut-être ; vous pouvez nous joindre au 06 88 59 08 62 , Parenthèse : 04 68 35 01 09 .
N'hésitez pas à nous joindre, les vacances scolaires peuvent peut-être mises à profit pour trouver la solution .
Bien cordialement


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   ado schizophrene?

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: le diagnostic chez une ado
Envoyé par Lily le 01/07/12 à 21:25 depuis le site www.unafam30.org (répondre)
Bonjour Marie,
Les médecins hésitent toujours à poser un diagnostic aussi sévère sur une jeune adolescente; ils veulent être sûrs d'eux. il est donc indispensable qu'elle soit suivie régulièrement par un psychiatre.
De votre côté vous pouvez observer de manière la plus neutre possible ses différentes réactions afin de pouvoir les évoquer lors de votre entretien avec les psychoogues de Parenthèse . Par ailleurs pour vous même et pour elle, ne restez pas isolée et continuez autant que cela est possible à recevoir des amis ou de la famille à la maison. il est indispensable qu'elle ne vous "vampirise" pas , mais que vous puissiez entendre sa souffrance et l'accompagner au mieux.


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   ado schizophrene?

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: RE : ado schizophrene?
Envoyé par caticaune le 01/07/12 à 09:38 depuis le site www.unafam89.org (répondre)
bonjour Marie, je suis passée par des moments difficiles avec mon fils âgé de 20 ans. Seul un psychiatre pourra diagnostiquer une schyzophrénie car elle est souvent confondue avec une crise d\\\'adolescence ou les méfaits de drogue ou substances toxiques. votre fille est jeune. cette maladie se déclare au début de l\\\'âge adulte. mon fils a été diagnostiqué à 17 ans. je voyait bien qu\\\'il n\\\'était plus le même, qu\\\'il devenait agressif et renfermé, il ne mangeait plus, ne dormait plus sinon la journée car il passait ses nuits au téléphone ou à se balader dans la maison. il ne disait plus ni bonjour ni au revoir (ne parlait plus du tout d\\\'ailleurs), partait de la maison sans me prévenir, découchait et surtout perdait la mémoire et les choses, ne sachant plus où il les avaient posées... c est quand il m\\\'a écrit une grande lettre me décrivant son mal être et me demandant de l\\\'aide que je je l\\\'ai emmené déjà voir son médecin traitant qui là l\\\'a orienté vers un psychiatre car les discours de mon fils devenaient incohérents et racontait des choses extraordinaires. Le psy n\\\'a pas trainé pour l\\\'hospitaliser et le prendre en mains.
votre fille n\\\'est pas une \\\"sale gosse\\\". elle souffre certainement beaucoup. Il faut être présente, même si elle est agressive. Lui montrer que vous n\\\'êtes pas une ennemie mais là pour l\\\'aider et la rassurer. Il faut qu elle continue à voir son psy car lui seul pourra la diagnostiquer. il faut du temps.
présence et amour sont utiles pour votre fille dans un premier temps.
courage


(répondre à ce message)

Afficher les messages : à plat - imbriqués

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Haute Vienne 87 - Région Limousin
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales